Explosion de la Montagne Pelée
Le Petit Paris des Antilles

Saint-Pierre
L'escale infernale

Une Bande Dessinée de
Dominique SERAFINI
  réalisée avec Jacques-Yves IMBERT  et Patrick SARDI

Bande Dessinée Historique sur Saint-Pierre 1902

Né le 1er Avril 1961 à Meknès, Jacques-Yves IMBERT arbore un prénom prédestiné choisi par ses parents, fans de COUSTEAU. Jeune, il est initié à la mer par son père, le long de la côte atlantique au Maroc.
Arrivé en Martinique en 1981 comme professeur de dessin industriel, c’est lors de ses premières pêches sous-marines, à l’anse Céron, qu’il rencontre Dominique SERAFINI. En 1982, il découvre la plongée en bouteilles au Carib Scuba Club, de l’hôtel Latitude au Carbet, et son aisance aquatique, lui permet de passer rapidement tous ses brevets de plongeur, puis son monitorat en 1987.
Après le Yacht Club la Galère, c’est en 1990, avec des amis, qu’il crée Bulles Passion, qui deviendra en 1997: Papa d’lo. Durant trente ans, il forme des centaines de plongeurs, et effectue des milliers de plongées, dans la baie de Saint-Pierre, dont il connaît chaque recoin...
En 1997, il guide les auteurs du livre “Les épaves du Volcan” de Claude Rives et Fédéric DENHEZ.
Depuis 2013, il n’est plus responsable du club, mais conserve la fonction de Représentant Fédéral de la FSGT pour la Martinique.
Son métier d’enseignant lui permet aussi de monter des projets pédagogiques, afin de faire découvrir aux élèves, la mer, l’environnement, et le patrimoine sous-marin de Saint-Pierre.
En 2014, Dominique SERAFINI lui propose de participer à l’élaboration de cette Bande Dessinée.


Né le 14 Février 1946, Patrick SARDI raconte :
La mer, j’en suis né à quelques mètres à peine. Plus tard, ma mère et la Méditerranée m’ont raconté qu’à deux ans à peine, j’y suis rentré à quatre pattes. Depuis je n’en sors, tel un mammifère marin que pour la raconter. De Norvège au Gabon comme scaphandrier ou caméraman sous-marin, de mer Rouge à l’océan Indien j’ai tourné, réalisé et produit plusieurs dizaines de documentaires. Il était fatal que mes bulles croisent celles de Dominique, mes palmes, celles de Jacques-Yves (tous les plongeurs lui doivent quelque chose) et plus tard de cet autre Jacques-Yves qui a su déployer tant d’énergie pour que cette vision méconnue de la catastrophe de Saint-Pierre existe par et sous le crayon de Dominique SERAFINI. Je suis heureux de partager encore une belle aventure.

UA-72936804-1